Recherche sur le site

Grand débat de la Foire du livre politique de Liège

Débat (25/11, Liège) "Peut-on sortir du capitalisme ?"

Avec Zoé GENOT (Ecolo), Ahmed LAAOUEJ (PS) et David PESTIEAU (PTB). Croissance des inégalités, crise écologique : le système capitaliste qui régit la planète sans partage conduit l’humanité au précipice. Mais est-il possible d’en sortir ou faut-il y renoncer, en se contentant de l’aménager pour le mieux ? Il y a juste 100 ans, la Révolution russe a cherché à en sortir. La Chine, 30 ans plus tard. On voit le résultat aujourd’hui. Il y a 20 ans, les altermondialistes ont affirmé qu’un autre monde était possible. L’utopie n’avait pas disparu. Mais, au-delà du slogan, quel chemin tracer ? Ou n’était-ce qu’un vœu pieux ? C’était le sujet traité dans le numéro 100 de la revue «Politique». Comment articuler l’utopie d’une société non capitaliste et respectueuse de l’écosystème avec les impératifs de la gestion quotidienne où «il faut prendre ses responsabilités», mais qui font souvent perdre l’objectif de vue ? Animation : Jean-Jacques Jespers et Violaine Wathelet (revue POLITIQUE)

Gregory MAUZÉ (3.11.2017)

L’équation catalane déboussole la gauche

Entre saine prudence, réflexes partisans et improvisation intellectuelle, une partie de la gauche hésite à se positionner sur le processus sécessionniste catalan, pourtant porté par de nombreux progressistes locaux. En choisissant la voie de la répression, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy n’a pas traité la Catalogne comme une composante de la communauté nationale à convaincre, mais comme une province rebelle à soumettre. Érigeant le respect de l’ordre constitutionnel en valeur cardinale, le conservateur s’est donc livré à un déchaînement inédit dans un pays de l’Union européenne (UE).
Librairie

Et Octobre 17 a aussi enfanté en Belgique…

Hugues LE PAIGE

21-11-2017

La révolution d’octobre 1917 a marqué de son empreinte le XXe siècle. On peut considérer que la naissance de la Russie communiste, enfantée dans (et en partie par) la Première Guerre mondiale a façonné ce que l’historien Eric J. Hobsbawm appelait le « court XXe siècle » (1914-1991)[1]. Le centenaire d’Octobre a vu l’édition (ou la réédition) […]

Un oeil sur l'actu

Wallonie : une alliance PS-PTB-Ecolo est-elle possible ?

Henri GOLDMAN

19-11-2017

Un sondage donne des idées à la FGTB wallonne : ne peut-on dès aujourd’hui envisager un gouvernement de gauche en Wallonie ? C’est sans nul doute prématuré. Mais l’espoir que cette perspective suscite ne peut être ignoré. 

Le blog-notes

Italie : Renzi en difficultés, la gauche au point mort

Hugues LE PAIGE

9-11-2017

  « Certains s’offusquent quand je dis que jadis un ouvrier agricole d’Émilie ou un paysan des Madonie (montagnes siciliennes) avaient une culture politique, des centres d’intérêt et une vision du monde supérieurs à celles de l’actuelle classe dirigeante »[1] : il y a certes de la nostalgie quand Emanuele Macaluso, 93 ans, commente en ces termes la […]

En débat

Catalogne : l’indépendance vue de gauche (2)

Henri GOLDMAN

29-10-2017

Après la proclamation de l’indépendance de la Catalogne et la mise en œuvre par Madrid de l’article 155 de la constitution suspendant l’autonomie catalane, la confusion est à son comble. Dans la gauche européenne, la plus grande partie privilégie toujours l’unité espagnole à tout prix, ne critiquant l’autoritarisme de Rajoy que du bout des lèvres, tandis qu’une minorité défend par principe l’indépendance catalane.

De l'autre côté de la route...

Le viaduc Herrmann-Debroux pour ou contre Bruxelles ?

Vincent CARTON

20-10-2017

A chaque hoquet d’une infrastructure du réseau routier bruxellois, les mêmes polémiques font rage. Certains dénoncent l’incurie des pouvoirs publics et leur incapacité à assurer l’entretien des ouvrages. De l’autre côté, certains rappellent que la ville est envahie par l’automobile, que la pollution atmosphérique et les effets sur le climat sont de plus en plus inquiétants, de même que les effets sur la santé. Alors, que fait-on ?

Au fond des choses

Bienvenue dans l’ère du pouvoir totalitaire pervers : entretien avec Alain Deneault

Alain DENEAULT

20-10-2017

On pourrait résumer la pensée d’Alain Deneault comme suit : Il y a au départ la corruption du pouvoir politique par l’oligarchie financière et industrielle. Une corruption provoquée par une porosité des idées et des méthodes, d’abord. Un porosité au niveau acteurs, ensuite, aussi bien à travers le lobbying que par une forme d’entrisme quand de nombreux responsables politiques ne cachent plus leur proximité avec les cénacles du monde de l’industrie et de la finance, quand ils n’en sont pas carrément issus.