Recherche sur le site

Politique Le fil Un oeil sur l'actu
Un oeil sur l’actu

Fédération Wallonie-Bruxelles: suite et pas fin des questions communautaires

Caroline VAN WYNSBERGHE

Que de chemin parcouru ces dernières années ! En 2010, au lendemain des élections fédérales anticipées, les partis plaidaient eux-mêmes pour des majorités qu’ils qualifiaient de « calques », c’est-à-dire pour composer au fédéral un gouvernement qui dupliquerait les majorités communautaires (néerlandophone et francophone) installées un an plus tôt, et évidemment négociées indépendamment l’une de […]

Un oeil sur l'actu 12-08-2017

Sortir du cercle vicieux de la politisation de l’administration

Jean-Paul GAILLY

Dans l’accord de gouvernement Wallon, la rupture n’est pas là où on pouvait l’attendre : rien sur les contrats d’administration et un abandon de la formation au management public comme préalable à une nomination de haut fonctionnaire.

Un oeil sur l'actu 3-08-2017

Non démocratique, la motion de méfiance ? Un étonnement… surprenant

Caroline VAN WYNSBERGHE

Le parlement wallon conserve la légitimité qu’il tire des élections pendant les cinq années de la législature. La nouvelle majorité issue des négociations de l’été 2017 n’est donc pas moins légitime que celle qui a suivi les élections de 2014. Évoquer un message de l’électeur (qui aurait pu changer entre-temps) n’est rien d’autre qu’une imposture.

Un oeil sur l'actu 27-07-2017

Écolo et l’équivoque E-Change

Henri GOLDMAN

Écolo sort grandi de la « séquence gouvernance » en imposant son agenda et en donnant tort à ceux qui l’imaginaient « courir à la soupe » avec le MR à n’importe quelles conditions. Mais le lancement du proto-parti E-Change par son ancien coprésident Jean-Michel Javaux vient tout embrouiller.

Un oeil sur l'actu 22-07-2017

Di Rupo-Magnette: derrière le combat de coqs

Henri GOLDMAN

Depuis que le PS est dans les cordes pour cause de scandales à répétition, depuis que le coup d’éclat de Benoit Lutgen l’expulse de la majorité en Wallonie et peut-être ailleurs, les médias se délectent d’un nouveau sport : traquer la sourde rivalité entre deux mâles dominants. En dépolitisant complètement les enjeux.

Un oeil sur l'actu 9-07-2017

Politique et image : quand parle le corps

Hugues LE PAIGE

Quand la photo ou le plan fixe ainsi une gestuelle dans un moment symbolique, qu’il s’agisse du couple ou du solitaire, le récit transcende l’information et nous entraîne dans l’imaginaire.

En débat 30-06-2017

La cuisse de Jupiter

Albin WAGENER

En France, nous assistons à une reconfiguration du paysage politique et à un éclatement de la logique des partis et des mouvements autour de deux axes d’opposition : droite et gauche d’un côté, mondialisation et souverainisme de l’autre, pour le résumer de manière brève et nécessairement imparfaite.

Le fil 26-06-2017

De quelle gauche le socialisme est-il l’héritage ?

Hamza Belakbir

« La gauche, c’est un héritage politique, celui des Lumières, mais en rien une doctrine précise avec des contours immuables. Et pire, le clivage gauche-droite n’est peut-être plus aujourd’hui le clivage le plus intéressant pour penser notre monde. (…) »

Le fil 18-06-2017

Les indépendantistes écossais pris en tenaille

Grégory MAUZÉ

La polarisation de la campagne législative autour de l’organisation d’un second référendum sur l’autodétermination a mobilisé le camp unioniste, dominé par les conservateurs.

Le fil 18-06-2017

Verts liégeois : divisés, on est plus forts ?

Joanne CLOTUCHE

Le vent des élections communales est en train de se lever. Pour le moment, la brise est douce et les partis s’agitent avant tout en coulisse. Quelques noms commencent à sortir, des bourgmestres annoncent qu’ils renoncent à se présenter pour la 4ème, 5ème, 6ème fois (Yvan Ylieff va-t-il enfin céder la main ?). A presque 18 mois de l’échéance (…)

Le fil 16-06-2017

“Macronite” et “mélenchonite” à la belge

Henri GOLDMAN

C’est bien connu : quand Paris s’enrhume, Bruxelles, Charleroi et Liège toussent. Avec la séquence électorale française qui envahit tout leur espace médiatique, on pouvait s’attendre à ce que ses péripéties donnent des idées aux Belges francophones. On n’est pas déçu.

Un oeil sur l'actu 12-05-2017

Les cocus de la République

Albin WAGENER

Avril 2017 : les citoyens ont exercé leur devoir démocratique et ont choisi Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle. En d’autres termes, le vote démocratique nous laisse le choix entre le néo-libéralisme coupable et le nationalisme honteux.

Le fil 4-05-2017