Recherche sur le site

Recherche par auteur invité

Les articles de Vincent SCHELTIENS-ORTEGA

Espagne : Podemos, politiser l’indignation

Rédaction

Comme prévu, les élections parlementaires du 20 décembre 2015 ont mis fin au bipartisme. Si les deux partis qui ont gouverné alternativement l’Espagne, le Parti populaire (PP, droite) et le Parti socialiste (PSOE) sont arrivés premier et second du scrutin – malgré une perte cumulée de 4,2 millions de voix et de 89 sièges –, aucun n’est en mesure de constituer une coalition majoritaire…

Politique n°94 21-02-2016