Recherche sur le site

Recherche par auteur invité

Les articles de Sarah BRACKE

Sexualités et nationalisme

Rédaction

Jusqu’à il y a quelques années, les positions politiques paraissaient simples : les mouvements homosexuels trouvaient leurs allié-e-s parmi les progressistes, à gauche, dans la proximité des mouvements féministes, antiracistes… Puis, peu à peu, les choses ont changé : aujourd’hui, principalement en Europe du Nord, la défense des droits des homosexuel-le-s se fait surtout entendre à droite, si ce n’est pas à l’extrême droite, servant de munition pour nourrir les sentiments xénophobes, et plus particulièrement islamophobes. Ces droits feraient partie de l’identité même de la « nation » et seraient menacés par les « autres » – thèse soutenue par une partie des mouvements LGBT eux-mêmes. En ouverture de ce FOCUS, David Paternotte a souligné l’illusion consistant à situer les homosexuel-le-s forcément « à gauche » et à diagnostiquer un tournant « à droite » récent. Dans cette interview, Sarah Bracke soutient, elle, l’idée d’un retournement des alliances… mais qui remonte beaucoup plus loin.

Politique n°95 2-05-2016