Recherche sur le site

Recherche par auteur invité

Les articles de Meyrem ALMACI

Casse-tête autour du foulard: le grand écart des progressistes

Rédaction

Les questions liées à la diversité culturelle et à l’identité ont toujours eu beaucoup plus de retentissement en Flandre que du côté francophone. La décision prise par le bourgmestre d’Anvers (Patrick Janssens, SP.A) et sa majorité (tous les partis démocratiques sauf Groen!) d’interdire le port du foulard au personnel communal en contact avec le public s’est propagée comme une trainée de poudre: Gand, d’abord, puis Lokeren, Schoten, Ninove, Lierre… (Par contre, cette proposition a été bloquée à Louvain, Malines et dans des communes limbourgeoises). Partout en dehors d’Anvers, les socialistes flamands ont défendu la position inverse, y compris là où ils siègent dans la majorité (comme le bourgmestre Daniel Termont, à Gand). L’interdiction n’a chaque fois pu être votée qu’avec les voix du Vlaams Belang, qui a donné consigne à tous ses mandataires de déposer des propositions similaires dans tous les conseils communaux en Flandre. Pour ce parti, toute cette affaire est du pain bénit. Elle lui permet de se positionner « contre l’islamisation de la société » et de recourir à son fonds de commerce classique sans risquer une nouvelle condamnation en justice, comme en 2004.

Politique n°55 25-06-2008

Kopbrekens over de hoofddoek: de spreidstand van progressieven

Rédaction

Eenheid in verscheidenheid. Sinds de invoering van de dresscode in de Stad Antwerpen is dit veelgeroemde credo ter bevordering van het samenleven ten prooi gevallen aan een bitsig debat met een sterk essentialistische ondertoon. Het idee dat mensen, in dit geval moslims, een onveranderlijke, eenduidige en homogene visie op religie aanhouden is alomtegenwoordig en wordt […]

Politique n°55 25-06-2008