Recherche sur le site

Sortir du cercle vicieux de la politisation de l’administration

Jean-Paul GAILLY

Dans l’accord de gouvernement Wallon, la rupture n’est pas là où on pouvait l’attendre : rien sur les contrats d’administration et un abandon de la formation au management public comme préalable à une nomination de haut fonctionnaire.

Un oeil sur l'actu 3-08-2017

« House of cards », version boulets-frites

Rédaction

Parce que les enjeux de forme ne sont pas moins importants que les enjeux de fond, l’auteur d’Histoire secrète du PS liégeois revient sur sa démarche. Pourquoi avoir raconté cette tranche de vie politique à la manière d’un thriller ? Pourquoi avoir privilégié le « off » lors des rencontres avec ses interlocuteurs ? Et pourquoi s’être penché sur le Parti socialiste plutôt qu’un autre ? Discours sur la méthode.

Politique n°90 24-04-2015

Eclipse du politique

Rédaction

Quand la politique se réduit à la posture, dans un jeu où le « paraître » passe bien avant le « faire ». Mais qu’est-ce qui fait vraiment courir les socialistes liégeois (les libéraux du Brabant wallon, les humanistes du Luxembourg…) ?

Politique n°90 24-04-2015

Ne plus se tromper d’ennemi à gauche

Jean-Paul GAILLY

Dans le numéro 85 de « Politique », plusieurs membres du collectif éditorial de la revue exposaient les raisons de leur vote du 25 mai. Les élections passées, ils commentent les résultats.

Politique n°86 27-08-2014

L’alibi européen

Rédaction

C’est au nom de l’idéal européen et du sens des responsabilités que les forces politiques belges, du Nord et du Sud, de droite et de gauche, s’apprêtent à s’enfoncer dans une logique d’austérité que certains récusent par ailleurs à grands coups de déclarations. Cherchez l’erreur…

Politique n°80 26-04-2013

Le malaise de la gauche de gouvernement

Grégory MAUZÉ

Entré en vigueur le 1er janvier 2013, le TSCG sera bientôt voté dans les différentes assemblées que compte la Belgique en vue de sa ratification. Lourd d’implications, le vote de ce texte à haute teneur symbolique place les partis de gouvernement qui revendiquent un ancrage à gauche dans une position des plus inconfortables.

Politique n°80 26-04-2013

Guy Spitaels (2) : plus socialiste et plus wallon

Rédaction

Peu de temps après l’événement, la naissance du Mouvement populaire wallon (MPW) fait l’objet d’une analyse précise de la part d’un jeune chercheur de 31 ans, attaché à l’Institut de sociologie de l’Université libre de Bruxelles. Publiée dans L’Année sociale 1961, l’analyse est signée par Guy Spitaels. Elle est remarquable parce qu’il montre d’emblée le […]

Politique n°77 4-11-2012

Charleroi : la stratégie Magnette

Rédaction

« Il se passe toujours quelque chose à Charleroi ». Jamais le slogan né entre les murs du Musée de la Photo ne se sera autant vérifié que ces derniers mois. Un bourgmestre convalescent qui démissionne (Viseur), un « faisant fonction » désavoué par son parti (Ficheroulle), un nouveau mayeur suspecté de « collusion » […]

Politique n°75 3-05-2012

Les tourments du PS ne sont pas inhérents au socialisme

Rédaction

Au feu, les aïeux ! Le 28 mars dernier, le quotidien Le Soir publiait un dossier reprenant les « foyers d’incendie » potentiels qui menaçaient le Parti socialiste francophone. La liste non exhaustive reprenait notamment les écarts de conduite de Claude Eerdekens, la mise au rancard de Michel Daerden à Ans, la nomination contestée de […]

Politique n°70 3-05-2011

L’éclectisme du Montois Di Rupo

Rédaction

L’appel de Di Rupo a une vote idéologique («pas de coalition avec le MR») aux élections de juin 2009 n’est pas à interpréter comme un signe de retour à une identité sociale, ouvrière, forte au PS. Dans son fief, le président du Parti socialiste a résolument fait le choix de la modernité. Sans négliger la proximité avec les «gens», il a surtout misé sur la culture et le monde académique.

Politique n°62 2-12-2009

Ethique de la proximité

Rédaction

Proximité et clientélisme, les deux faces de la popularité du Parti socialiste ? C’est un peu court. Au coeur de la «Wallonie rouge», comme à La Louvière, la présence des élus auprès du peuple peut être simplement vue comme une forme de «rude humanité».

Politique n°62 2-12-2009

Le PS, ce cauchemar

Rédaction

Converti à la cause de l’économie libérale depuis 30 ans, le Parti socialiste s’est associé, sans fard, à de nombreux choix politiques répondant et renforçant le capitalisme. Le traditionnel «sans nous ce serait pire» ne masque-t-il en fait pas une absence de projet politique ?

Politique n°62 2-12-2009