Recherche sur le site

Espace et mobilité, ou de quelques modalités relatives à la prédation

Pierre ANSAY

Il semble peu probable que les femmes et les hommes renoncent à leur égoïsme prédateur quand ils déambulent sur l’espace public. Ne nous racontons pas d’histoires, dont la gauche bienpensante est friande, qui chantent les vertus des solidarités à vivre dans l’espace public, fables auxquelles certains naïfs bien placés feignent de croire. Comme si l’espace public de discussion se prolongeait par inertie dans l’espace public des villes et des villages.

Actu 26-03-2018